Franc-Maçonnerie Française

Guilde des Blogueurs Maçonniques

Catégories

juillet 2015
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Qui est en ligne

5 visiteur(s) en ligne actuellement

Renaissance Trationnelle

Renaissance Traditionnelle

Suivez nous sur Facebook

Franc-Maçonnerie et Religion : Liaisons dangereuses ou entente cordiale ?

Par Jean-François Var, CBCS

Pour débuter, je vais vous conter une histoire. Pas une histoire légendaire: une histoire vraie. Pourquoi ? Parce qu’une bonne partie de mon propos sera historique, sera de l’histoire. Or qu’est-ce que l’histoire, sinon la vie des gens ou, pour être plus précis, un compte-rendu fidèle de la vie des gens. En sorte que si, en écrivant l’histoire, on ne conte pas des histoires, cette vie des gens n’est pas véridique, elle n’est pas vivante, elle est factice et desséchée.

Cette histoire, c’est celle d’un long conflit, tantôt larvé, tantôt véhément, entre ces deux champions de la religion et de la maçonnerie que sont, d’une part, l’Eglise catholique romaine et, d’autre part, le Grand Orient de France. Pourquoi ces deux organismes parmi d’autres ? Parce qu’ils sont éminemment représentatifs de ces deux domaines aux yeux du Français moyen, je veux dire du Français moyennement informé, le lecteur des hebdomadaires. Pour ce Français middle class, LA religion, c’est pour l’essentiel le catholicisme, les autres religions étant ou marginales ou exotiques ; et, statistiquement, il n’a pas tort. Et pour le même Français, LA franc-maçonnerie, c’est le Grand Orient, le reste du paysage maçonnique n’étant… Continuer la lecture

Le Directoire National Rectifié de France (DNRF-GDDG)

Le Directoire National Rectifié de France-Grand Directoire des Gaules (D.N.R.F.-G.D.D.G.), est un Ordre maçonnique et chevaleresque constitué à Lyon le 15 décembre 2012, qui revendique l’héritage du « Grand Directoire des Gaules » fondé en 1935 à l’initiative de Camille Savoire (1869-1951), lors de la tenue officielle de la Préfecture de Genève du Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie pour le réveil du Régime en France, tenue qui eut lieu à Neuilly-sur-Seine le samedi 23 mars 1935.

Le « Grand Directoire des Gaules » historique (1935)

En effet, le nom « Grand Directoire des Gaules » est celui au titre duquel avaient été rédigées la Charte-constitutive et les Lettres-patentes en mars 1935, établies par le Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie pour le réveil du Régime écossais rectifié en France, nom qui fut cependant éclipsé au profit d’une autre désignation qui devint celle utilisée à partir de 1946. Ceci advint de par le fait que le 15 décembre 1946 Camille Savoire, souhaitant réveiller le Grand Directoire des Gaules mis en sommeil le 3 septembre 1939, le déclara en Préfecture de Nanterre (Haut-de-Seine) sous la dénomination de «Grand Prieuré des Gaules».

Ce nom, qui avait parfois été utilisé dès 1935 dans diverses circonstances, représentait toutefois… Continuer la lecture

Les Stuarts et la Franc-Maçonnerie

Voilà un sujet qui fait couler beaucoup d’encre et qui s’est récemment rappelé à notre bon souvenir par 2 articles fort intéressants. Le premier est signé Pierre Mollier1 et est paru dans l’excellent2 numéro double 177-178 de Renaissance Traditionnelle qui publie plusieurs correspondances et met un lumière les liens qu’il y avait entre différents protagonistes du Convent de Kolho (1772), les influences que tout ceci à eu sur la réforme qui deviendra le Rite Ecossais Rectifié d’un côté et dans une certaine mesure à une réforme du Rite Suédois, ces deux rites puisant à un tournant de leurs histoires dans une source commune.

Le second article a été publié il y a quelques temps dans le numéro 25 d’Epistolae, la revue interne de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra et qui avait pour titre « Les origines Jacobites du Rite Ecossais Rectifié ». L’auteur montre comment les biographies et destins des différents protagonistes de la Maçonnerie de la première moitié du 18e siècle se sont entrecoupés, entrecroisés en ne laissant subsister que peu de place au doute. Ils sont Ramsay, Bonnie Prince Charlie, Lord Kilmarnock, Lord Derwentwater, Lord MacLean, Jacques II mais aussi Jacques III Stuart…

Pour simplifier nous… Continuer la lecture