Pin It

Franc-Maçonnerie Française

Guilde des Blogueurs Maçonniques

Catégories

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Qui est en ligne

10 visiteur(s) en ligne actuellement

Ecossisme ? Kesako ?…

Voici un drôle de néologisme qui existe depuis plusieurs décennies : Il s’agit du mot écossisme.

Ce mot fait référence à l’Ecosse comme endroit légendaire où serait né la Franc-Maçonnerie. En fait l’écossisme traduit l’existence de hauts grades. Au 18e siècle, l’épithète “écossais” signifie simplement “haut-grade”. Si par hasard vous entendez parler de loges du 18e siècle qui s’appellent elles-mêmes écossaises, cela signifie qu’elles pratiquent également des grades qui vont au delà des 3 grades ‘’universels” qui sont :

  1. Apprenti
  2. Compagnon
  3. Maître Maçon

Les grades “écossais” sont donc les grades qui sont après celui de Maître Maçon. Ils s’appellent “écossais” car les plus anciens de ces grades font référence à la fuite en Ecosse des Templiers. Cela signifie aussi que ces grades ont des connotations chevaleresques, tels le Chevalier de l’Arche Royal, le Chevalier Rose Croix, le Chevalier du Temple, le Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte…

Le mot “écossisme” qualifie l’ensemble des systèmes de hauts grades qui ne portent pas tous le mot “écossais”. Ainsi, curieusement, le Rite Français dans ses hauts grades est un système “écossais” puisqu’il pratique des hauts-grades dont certains sont “chevaleresques”. Voici une liste des systèmes “écossais” et leur chronologie d’apparition :

Universalité du Rite Écossais Ancien et Accepté

Par Laurent Jaunaux

Cet article a été publié dans Acta Macionica n°14, en 2004 pour le bicentenaire du REAA en France.

 

Introduction

Le Rite Écossais Ancien & Accepté est il un rite « universel » ? Qu’entend-on par universalité en parlant de la Franc-Maçonnerie ? Telles sont les questions que je me suis un jour posées en voulant regarder d’un œil critique le rite qui m’a vu naître à la Maçonnerie il y a des années de cela.

Pourquoi finalement se poser ces questions ? Il apparaît que les Frères pratiquant le Rite Écossais Ancien & Accepté dans les pays francophones manifestent un très fort attachement à leur rite. Ils revendiquent paradoxalement spécificité et universalité.

Spécificité parce qu’ils considèrent qu’ils pratiquent un rite très codifié, précis, héritier d’une longue tradition ésotérique et initiatique qu’on ne trouve dans aucun autre rite et universalité parce que fort de ses spécificités ce rite s’intègre parfaitement dans l’Ordre Maçonnique Universel. Pour reprendre l’expression de Yves-Max Viton, Passé Grand Maître de la Grande Loge de France, nous pourrions dire que le REAA est un soliste dans le concert de la Franc-Maçonnerie Universelle.

Pour bien comprendre ces réflexions, il nous appartient de faire un bref… Continuer la lecture

Le Rite Standard d’Ecosse

C’est, il me semble, le petit dernier des rites maçonniques pratiqués en France. Il se veut être le rite normalisé en usage dans les loges de l’Ecosse géographique.

Je l’ai visité récemment à l’occasion d’une cérémonie de réception au sublime grade de Maître Maçon.

Les premières impressions ne laissent place à aucun doute, nous sommes bien en présence d’un authentique rite Anglo-Saxon avec les officier très caractéristiques de ces rites, notamment par la présence des “Diacres”1 qui ont été malheureusement appelés “experts” , la disposition “à l’ancienne” du Temple, l’inversion des mots par rapport aux rites continentaux Europées (donc, “Modernes”).

Il y a quelques différences avec les Loges de rite d’York ou encore Emulation. Le visiteur tant assidu que géographique n’y verra pas de différences flagrantes sinon dans la légende de la réception au 3e grade qui possède une légère variante par rapport à celle d’Emulation.

Fidèles à leur réputation, les Frères de ces loges utilisent le “par coeur” ce qui peut être très impressionnant. La cérémonie s’est déroulée dans les règles de l’art et la beauté, la prestance étaient là.

Tous étaient beaux et portaient fièrement leur tablier du rite qui fait usage du tartan “Royal Stuart”. Conformément… Continuer la lecture