Catégories
Qui est en ligne
10 visiteur(s) en ligne actuellement
Renaissance Trationnelle
Renaissance Traditionnelle

La Franc-Maçonnerie et le Mouvement Scout (par George W. Kerr, publié dans Ontario Mason)

Blason de la Warwick Lodge

Les membres de notre Fraternité trouvent parfois étonnant qu’il n’y ait pas de relations officielles entre la Maçonnerie et le Scoutisme. L’un s’adresse aux adultes et l’autre aux jeunes. Cependant, le regard sur la vie porté par la majorité des Chefs Scouts est identique à celui des Francs-Maçons, les deux mouvements ayant les mêmes buts. Cette similitude se reconnaît facilement.

Si la proposition scoute devait être traduite en termes pour adultes, nous constaterions à l’évidence qu’elle est identique à celle de la Maçonnerie. C’est à cause de cela que le fondateur du Scoutisme, Lord Baden-Powell of Gilwell, a pendant longtemps été considéré comme Franc-Maçon. Son épouse, Lady Olave Baden-Powell et sa fille Betty ont confirmé le fait qu’il ne l’a jamais été.

Son jeune Frère, le Major David Baden-Powell faisait partie de la confrérie. Nous pouvons penser que cela a influencé sa compréhension des buts et symboles de la Franc-Maçonnerie comme l’a montré le fait qu’il ait donné sa propre Bible, annotée et signée, à la Loge Baden-Powell #488, Grande Loge Unie de Victoria, Australie. La consécration de la loge utilisant cette Bible a eu lieu en Septembre 1930 avec le Grand Maître, le Très Respectable Frère Lord Somers qui plus tard succéda à Baden-Powell comme Chef Scout, à sa mort en 1941.

Il est fascinant d’analyser et de comparer les objectifs et idéaux des deux « fraternités ». Le terme « Frère » est universel. Chaque garçon qui devient Scout est reçu dans la Fraternité Mondiale du Scoutisme dés qu’il a fait sa “promesse”. D’où le parallèle avec l’homme qui prononce son serment et qui est reçu comme Frère Maçon. Ces adultes font aussi leur « Promesse ».

Une étude du vocabulaire des deux mouvements montre certaines ressemblances :

Un Scout doit :

  • S’engager devant Dieu
  • Etre loyal envers son Pays
  • Aider son Prochain

Un Maçon doit :

  • Croire en un Être Supérieur (Le Grand Architecte, souvent Dieu)
  • Obéir aux lois de son Pays
  • Pratiquer la Charité et l’Amour Fraternel.

Nombre de chefs Scouts ont prouvé leur attachement à ces idéaux au sein de notre juridiction maçonnique et tout autour du monde comme Scouts et Maçons à la fois. L’association « Kindred Lodges » a été créée par un groupe international de Loges dont les membres appartiennent également à des mouvements Scouts ou similaires. Cela date de 1952, alors qu’un groupe de Maçons-Scouts se créait à Londres, au centre national des Scouts d’Angleterre. Ils proposèrent une réunion des loges qui sont composées de Maçons Scouts, anciens Scouts ou intéressés par le Scoutisme. Depuis, des réunions bi-annuelles ont eu lieu au « Freemason’s Hall », le Siège de la Grande Loge Unie d’Angleterre ainsi qu’un peu partout dans le Royaume-Uni. La Loge d’accueil prépare un programme dans lequel il y a la pratique des rituels du 17e siècle, des lectures de planches, des concerts classiques etc… En général 200 Frères participent à cette réunion. La plupart porte un uniforme Scout avec les décors Maçonniques.

Les tenues vestimentaires sont ainsi assez « colorées ».

L’association est composée de plusieurs loges autour du monde dont :

  • 28 en Angleterre
  • 1 en Ecosse
  • 1 en Irlande
  • 2 aux Pays de Galles
  • 10 en Australie
  • 1 en Nouvelle Zélande
  • 1 en Allemagne

Il existe aussi plusieurs clubs de Scouts Maçons à New York et au Canada. Il y a aussi quelques Francs-Maçons qui se sont individuellement affiliés à l’une ou l’autre loge afin de participer à ses travaux.

Il est intéressant de remarquer que 2 loges membres de la Grande Loge du Canada, province de l’Ontario – la Spry Lodge #385 à Beeton et la Spry Lodge #406 à Fenelon Falls ont pour nom celui du Très Respectable Frère Daniel Spry, Grand Maître de 1882 à 1883, dont le petit fils le Major Général Daniel C. Spry devint le Commissaire Général des Scouts du Canada en 1946 et Commissaire International au Bureau Mondial du Scoutisme en 1953. Il fut également le plus jeune Général de l’armée Canadienne pendant la seconde guerre mondiale.

La Loge Baden-Powell, Grande Loge Unie du N.S.W.

Un blason spécial, en nombre limité, a été produit par la Loge Baden-Powell pour commémorer la Tenue Maçonnique du 4 janvier 1988, à l’attention des Francs-Maçons qui ont participé au 16ième Jamboree Mondial au Cataract Scout Park.

Le blason est composé de l’Equerre et du Compas, de l’emblème Scout et présente le portail de l’entrée du Cataract Scout Park. Le portail d’entrée, construit par la Grande Loge Unie du New South Wales, nous rappelle que la Franc-Maçonnerie s’intéresse à l’éducation des jeunes, à les faire grandir en Hommes et citoyens responsables.

Notre futur est notre lien avec notre jeunesse.

Note de l’Editeur :

Cet article a été écrit par le Frère Kerr pour la revue « Ontario Mason » et est reproduit avec sa permission.