Catégories
Qui est en ligne
5 visiteur(s) en ligne actuellement
Renaissance Trationnelle
Renaissance Traditionnelle

Les Obédiences Libérales

manif_laicite

La Franc-Maçonnerie Libérale est un courant maçonnique né à la fin du XIXième siècle. Il est apparu à la suite de deux évènements sans précédents dans l’histoire maçonnique mondiale :

  • En 1877 le Grand Orient de France supprime de sa constitution l’obligation de croire en Dieu et en l’immortalité de l’âme. Il considère depuis que ces questions sont de l’appréciation personnelle de chaque individu et qu’une croyance ne doit pas entraver la liberté de penser.
  • En 1882 la Loge « Les Libres Penseur », orient du Pecq, initie une Femme : Maria Desraimes.

La Franc-Maçonnerie dite Libérale se définie elle-même comme étant adogmatique en ce sens qu’elle n’impose aucune croyance à ses membres. Elle permet (ou tolère selon les obédiences) l’initiation Féminine. Dans la plupart des obédiences progressistes les discussions politiques, sociales ou religieuses sont permises. Des obédiences comme le Grand Orient de France sont à l’origine d’avancées sociales très importantes (abolition de la peine de mort, lois sur l’IVG…).

Cette Franc-Maçonnerie est conceptuellement très différente des Franc-Maçonneries Traditionnelles et Régulières en ce sens qu’elle va à contre-sens des “Landmarks”, préceptes dits de régularité créés par la Grande Loge Unie d’Angleterre en 1927.

Cela n’empêche pas certaines obédiences Régulières, Traditionnelles et Libérales de nouer de solides relations fraternelles et de se tolérer, sinon de se reconnaître mutuellement.